« Revenir aux revues de presse

Qui est Laviolette?

5 Février 2009 - L'Hebdo Journal

L’historien Yannick Gendron s’est penché sur la question

Depuis presque deux ans, l’historien et professeur Yannick Gendron ratisse les documents qui entourent l’origine de Trois-Rivières afin d’identifier son véritable fondateur et répondre à la fameuse question : Qui est véritablement Laviolette? Bonne nouvelle, ses recherches ont porté fruit et les résultats seront dévoilés dans le documentaire Sur les traces de Laviolette.

 «Laviolette est peut-être le plus grand inconnu de l’histoire canadienne, établit M. Gendron. Il n’apparaît que dans un seul document officiel, un registre de baptême du 17e siècle, sous le titre de commandant au fort de Trois-Rivières.»

En fait, on ne connaît même pas son prénom. Dans cedit document, on ne parle que du Sieur de Laviolette. Autrefois, quand on baptisait les Amérindiens, on donnait le prénom du parrain à l’enfant. Dans le cas de Laviolette, on ne peut pas le donner parce que qu’il s’agissait des filles: on leur attribuait donc le prénom de Marie. Ce qui signifie qu’on aurait pu savoir le prénom du Sieur s’il avait été question de garçons.

L’historien y a tout de suite vu un défi. «Je me suis dit, aujourd’hui, avec les moyens qu’on a, on peut réussir à trouver la vraie identité de Laviolette. C’est à ce moment que j’ai contacté Pierre Saint-Yves, ensemble on s’est dit qu’on pourrait faire quelque chose pour le 375e et offrir à la population la solution de cette grande énigme.»

Il a fouillé et relu des archives trouvés à Trois-Rivières, au Canada et en Europe. Le fruit de ses recherches donne le documentaire «Sur les traces de Laviolette» d’une durée de 75 minutes qui sera projeté le 18 juin à la salle J.-Antonio-Thompson. Les billets seront mis en vente prochainement. Un peu plus tard, il sera diffusé sur les ondes de Radio-Canada.

Le documentaire comprend trois volets : un qui fait état de la recherche, le deuxième rappelle les contextes politico-économiques, culturels et religieux la fondation de la ville. La troisième partie présente, quant à elle, la reconstitution d’une expédition en rabaska de Québec à Trois-Rivières.

« Revenir aux revues de presse
À propos

Les productions Hérodotus produit des films et séries documentaires qui jettent un éclairage nouveau sur des phénomènes sociaux, explorent et démystifient des sujets historiques, dévoilent et expliquent avec clarté les diverses formes d’activités humaines. Notre mission est de traiter chacun de ces sujets sous des angles inédits, avec audace et rigueur « afin que le temps n’abolisse pas le souvenir des actions des hommes ».

Création et hébergement du site Internet par SYN Média
© Tous droits réservés - Les productions Hérodotus